adén-


adén-

adén(o)-
Préfixe, du grec adên, "glande".

⇒ADÉN(O)-, (ADÉN-, ADÉNO-), élément préf.
Indiquant un rapport avec le tissu glandulaire, cet élément sert à former des composés (I) et des dérivés (II).
I.— Il sert à former des composés sav. appartenant au lex. méd. (pathol. en partic.), à l'anat., à la biochim.; les composés les plus anc. relèvent de la bot. et ne sont guère repris par les dict. du XXe s.
ANATOMIE :
adénographie, subst. fém. « description des glandes » (Ac. Compl. 1842, LITTRÉ-ROBIN 1865)
adénographique, adj. « qui a rapport à l'adénographie » (Ac. Compl. 1842)
adénologie, subst. fém. « traité sur la structure et les fonctions des glandes » (Ac. Compl. 1842)
adénologique, adj.
adénopharyngien, adj. et subst. masc. « qui appartient au pharynx et à la glande thyroïde » (LITTRÉ-ROBIN 1865)
adénotomie, subst. fém. « dissection des glandes » (LITTRÉ-ROBIN 1865)
BOT., rare et gén. vx :
adénandre, subst. fém. « genre de plantes du cap de Bonne-Espérance, qui ont les anthères glanduleuses » (Ac. Compl. 1842)
adénanthe, adj. « il se dit de plantes dont les fleurs naissent d'organes glanduleux » (Ac. Compl. 1842)
adénanthère, subst. fém. « plante de l'ordre des légumineuses, dont la racine est vomitive » (Lar. encyclop.)
adénocalicé, adj. « il se dit d'une plante dont le calice est parsemé de points glanduleux » (Ac. Compl. 1842)
adénophore, adj. « qui porte des glandes sur une partie quelconque » (Ac. Compl. 1842)
adénophylle, adj. « il se dit d'une plante dont les feuilles sont garnies de glandes » (Ac. Compl. 1842)
adénopode, adj. « il se dit d'une plante dont les pétioles portent des glandes » (Ac. Compl. 1842)
adénostémone, adj. « il se dit d'une plante dans laquelle les filets des étamines sont chargés de glandes » (Ac. Compl. 1842)
MÉD., PATHOL. :
adénalgie, subst. fém. « douleur qui a son siège dans une glande » (Ac. Compl. 1842)
adénalgique, adj. « relatif à l'adénalgie »
adénectomie, subst. fém. « ablation des végétations adénoïdes »
adénocancer, subst. masc. « variété de cancer ayant les caractères histologiques de l'adénome, mais présentant la gravité et le pouvoir infectant propre au cancer. On l'observe en particulier au niveau du foie, où il est accompagné de cirrhose (cancer avec cirrhose) » (GARNIER-DEL. 1958)
adénocarcinome, subst. masc. « nom donné par les auteurs allemands à l'épithélioma cylindrique formant des tubes pseudo-glandulaires qui reproduisent grossièrement l'aspect des glandes normales de la muqueuse (P. Lecène et P. Monlonguet) » (GARNIER-DEL. 1958) :
1. Des cellules d'un adénocarcinome de souris ont été cultivées pendant sept ans sans perdre de leur malignité (Fischer), ainsi que, pendant plusieurs mois, des cellules d'un sarcome de rat (Carrel et Ebeling, Lewis).
L. CUÉNOT, J. ROSTAND. Introduction à la génétique, 1936, p. 116.
adénoépithélium, subst. masc. :
2. Sous le terme d'adénome ou d'adéno-épithéliome solitaire du foie, on décrit une tumeur primitive caractérisée d'une part, par sa limitation et son enkystement, d'autre part...
ROUSSY ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 5, 1920-1924, p. 232).
adénofibrome, subst. masc. « tumeur développée aux dépens des éléments d'une glande (la mamelle), le tissu conjonctif évoluant suivant le type fibreux » (GARNIER-DEL. 1958) :
3. Le terme d'adéno-fibrome est parfois attribué, un peu arbitrairement, à toutes les tumeurs bénignes de la mamelle; ...
ROUSSY ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 5, 1920-1924, p. 126).
adénogène, adj. « qui se développe dans les glandes » :
4. Ces faits demanderaient peut-être à être vérifiés à la lumière des notions acquises sur l'ulcère vénérien adénogène de Nicolas et Favre.
NICOLAS ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 4, 1920-1924, p. 622).
adénolipomatose, subst. fém. :
5. Adéno-lipomatose symétrique à prédominance cervicale (Launois et Bensande, 1898). Affection caractérisée par la présence de tuméfactions lipomateuses diffuses disséminées symétriquement dans les différents points du corps, et en particulier dans la région cervicale, où elles produisent des déformations caractéristiques, toujours semblables à elles-mêmes. La cause de cette affection est inconnue; certains auteurs nient même son origine ganglionnaire.
GARNIER-DEL. 1958.
adénolymphocèle, subst. fém. « dilatation variqueuse des ganglions lymphatiques » (GARNIER-DEL. 1958) :
6. L'adéno-lymphocèle de la filariose donne lieu à des tuméfactions inguinales volumineuses,...
BORY ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 5, 1920-1924, p. 52).
adénome, subst. masc. « tumeur d'une glande » :
7. On désigne sous le nom d'adénome les tumeurs bénignes des parenchymes ou des revêtements glandulaires,...
ROUSSY ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 5, 1920-1924, p. 119).
8. Adénome. On désigne ainsi une tumeur des ganglions.
E. GARCIN, Guide vétérinaire, 1944, p. 25.
adénomateux, adj. « qui est propre à l'adénome, qui fait penser à l'adénome » :
9. L'hyperparathyroïdie. En 1891, l'Allemand Friedrich Von Recklinghausen, successivement professeur à Würzburg et à Strasbourg, décrivit une maladie osseuse à type d'ostéite fibreuse entraînant des déformations, des incurvations et des fractures spontanées. Cette affection très particulière fut bientôt rapportée à une hypertrophie adénomateuse des parathyroïdes par Askanazy (1904),...
M. BARIÉTY, Ch. COURY, Hist. de la médecine, 1963, p. 749.
adénomyome, subst. masc. « tumeur bénigne formée de tissu glandulaire et musculaire lisse. ex. : adénome prostatique ou périurétral » (GARNIER-DEL. 1958) :
10. Au niveau de l'utérus ou dans son voisinage peut se rencontrer un autre type néoplasique bénin : l'adénomyome,...
ROUSSY ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 5, 1920-1924, p. 127).
adénoncose, subst. masc. « tumeur causée par une glande » (Ac. Compl. 1842); « tuméfaction des glandes » (LITTRÉ-ROBIN 1865)
adénonerveuse, adj. fém. « il s'agit d'une fièvre dont on suppose que le siége principal est dans les nerfs et dans les glandes lymphatiques » (Ac. Compl. 1842); « nom donné par Pinel à la peste du Levant » (LITTRÉ-ROBIN 1865)
adénopathie, subst. fém. néolog., « maladie des glandes, des ganglions lymphatiques » (DG) :
11. La première localisation de la tuberculose sur l'organisme peut se borner à très peu de chose, à un petit nodule pulmonaire avec une adénopathie minime, lésion parfaitement curable d'ailleurs, mais ce foyer primaire, si insignifiant soit-il, est cependant capable d'envoyer dans le sang des leucocytes bacillifères.
Ce que la France a apporté à la médecine depuis le début du XXe siècle, 1946, p. 94.
12. L'apathie hypo-thyroïdienne se traduit par de la lenteur, de l'hypotonie (sujets qui « dorment debout »), l'absence de curiosité, d'initiative, et de constance dans le travail, sans affaiblissement intellectuel intrinsèque. D'autres paresses naissent d'insuffisances surrénales ou hépatiques, d'adénopathies trachéo-bronchiques et tuberculeuses, de l'onanisme.
E. MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 398.
adénopharyngite, subst. fém. « inflammation des amygdales et du pharynx » (Ac. Compl. 1842)
adénophlegmon, subst. masc. « adénite suppurée, comprenant un abcès endo-ganglionnaire et un abcès péri-ganglionnaire » (GARNIER-DEL. 1958) :
13. On a décrit (...) des vaccines accompagnées d'abcès, d'adéno-phlegmon...
TEISSIER, TANON ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 2, 1920-1924, p. 350).
adénophtalmie, subst. fém. « inflammation des glandes qui garnissent le bord des paupières » (Ac. Compl. 1842); « inflammation des glandes de Meibomius » (LITTRÉ-ROBIN 1865)
II.— Adén- sert de base à un certain nombre de dérivés.
BIOCHIMIE :
adénase, subst. fém. :
14. ... l'adénase, la guanase, (...) sont les diastases qui déterminent les phases successives du métabolisme des purines.
LE GENDRE ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 7, 1920-1924, p. 278).
adénine, subst. fém. :
15. Les deux types d'acides nucléiques contiennent les deux mêmes bases puriques : l'adénine et la guanine. Ces bases dérivent d'un noyau commun qui est celui de la purine.
M. PRIVAT DE GARILHE, Les Acides nucléiques, 1963, p. 16.
adénosine, subst. fém. :
16. Ainsi, l'acide adénylique du muscle ou adénosine monophosphate (Amp) est un phosphomonoester résultant de l'estérification de l'acide phosphorique (acide) par l'adénosine (polyalcool).
M. PRIVAT DE GARILHE, Les Acides nucléiques, 1963 p. 13.
adénylique, adj. :
17. ...l'acide adénylique B est bien l'adénosine...
M. PRIVAT DE GARILHE, Les Acides nucléiques, 1963 p. 95.
MÉD., PATHOL. :
adénoïde, adj. « qui a rapport au tissu ganglionnaire. Végétations adénoïdes, tumeurs adénoïdes » :
18. Voici sans observations une liste de mots français avec leur nom correspondant en patois médical; on jugera de quel côté sont la raison et la beauté :
adéphagie, fringale
adénoïde, glanduleux
agrypnie, insomnie
adynamie, faiblesse...
R. DE GOURMONT, Esthétique de la langue française, 1899, p. 39.
19. ...la cloison extrêmement mobile, appelée voile du palais, porte de ce côté postérieur une (...) amygdale pharyngienne, formée de tissu épais et lymphatique dont l'hypertrophie donne naissance aux végétations adénoïdes.
J. ARGER, Initiation à l'art du chant, 1924, p. 32.
adénoïdien, adj. « qui est dû à l'existence de végétations adénoïdes Facies adénoïdien, aspect particulier que prend la figure des enfants atteints de végétations adénoïdes » (GARNIER-DEL. 1958)
emploi subst. :
20. ... il y a nombre d'adénoïdiens qui n'ont ni adénopathies cervicales, ni autres stigmates de scrofule,...
LE GENDRE ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 7, 1920-1924, p. 249).
adénoïdite, subst. fém. « poussée inflammatoire au niveau des végétations adénoïdes » (GARNIER-DEL. 1958)
adénose, subst. fém. « affection chronique quelconque dont une glande est le siége spécial » (Ac. Compl. 1842)
Étymol. — Emprunté au gr. « glande ».
BBG. — BÉL. 1957 (s.v. adénoïde, adénopathie). — FROMH.-KING 1968 (s.v. adénine, adénosine, adénylique). — GARNIER-DEL. 1961 [1958] (s.v. adénectomie, adénectopie; adénochondrome, adénoculture, adénocystome, adénogramme, adénoïde, adénoïdien, adénoïdisme, adénoïdite, adénokyste, adénolymphoïdite, adénolipomatose, adénome, adénomectomie, adénomyome, adénomégalie; adénopathie, adénophlegmon, adénotomie, adénotrichie, adéno-cancer, adéno-carcinome, adéno-fibrome, adéno-fibromyome, adénolymphangiome, adénolymphite, adénolymphocèle, adéno-myxome, adénosarcome). — GRAND. 1962 (s.v. adénine). — HUSSON 1964 (s.v. adénine, adénome, adénosine). — LITTRÉ-ROBIN 1865 (s.v. adénalgie, adénectopie, adénemphrasie, adénisation, adénoncose; adénodiastase, adénographie, adénoïde, adénologadite, adénologie, adénolymphatocèle, adénomalacie, adénome, adénopathie, adénophtalmie, adénosclérose, adénoses, adénosynchitomite, adénotomie, adéno-méningé, adénonerveux, adéno-pharyngien, adéno-pharyngite). — NYSTEN 1814-20 (s.v. adénographie, adénoïde, adénologie, adénotomie, adéno-méningé, adéno-nerveuse, adéno-pharyngien). — QUILLET Méd. 1965 (s.v. adéno-fibrome, adénoïdite).

adén-, adéno-
Élément, du grec adên « glande », qui exprime un rapport avec le tissu glandulaire. || Voir à l'ordre alphab., et aussi adénalgie [adenalʒi] n. f. (douleur des ganglions); adéno-cutanéo-muqueux, euse [adenokytaneomykø, øz] adj.; adénogramme [adenogʀam] n. m. (résultat de l'analyse cytologique du produit ponctionné d'un ganglion lymphatique); adénohypophyse [adenoipɔfiz] n. f. (partie endocrinienne de l'hypophyse).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ADEN — ADEN, port and city in S.W. Arabia, now part of the Federation of South Arabia, possibly identical with the Eden referred to in Ezekiel 27:23. Aden had a medieval Jewish community of great importance for the history of Jewish letters. It reached… …   Encyclopedia of Judaism

  • Adén — o Aden (árabe: عدن ʿAdan [ˈʕɑdæn]) es una ciudad de Yemen, 170 kilómetros (105 millas) al Este del estrecho de Bab el Mandeb. Es un puerto natural, construido en una vieja península volcánica y cuyos primeros registros datan de los siglos V y VII …   Wikipedia Español

  • Aden — Aden: Hafenstadt in Jemen. * * * Aden   [englisch eɪdn], arabisch Ạdan,    1) Winterhauptstadt und Wirtschaftshafen von Jemen, am Südrand der Arabischen Halbinsel am Golf von Aden in zerklüfteter Vulkanlandschaft, 443 000 Einwohner; Universität… …   Universal-Lexikon

  • Adén — es una ciudad en Yemen, 170 kilómetros (105 millas) al Este del estrecho de Bab el Mandeb. Es un puerto natural, construido en una vieja península volcánica y cuyos primeros registros datan de los siglos V y VII antes de Cristo, durante la… …   Enciclopedia Universal

  • aden — aden·i·form; aden·o·chrome; aden·o·sine; aden; aden·o·sine·di·phos·phor·ic; aden·o·sine·phos·phor·ic; …   English syllables

  • Aden — Aden, 54 qkm große, seit 1839 den Engländern gehörende Halbinsel an der Südspitze Arabiens, unter 12°46´ nördl. Br. und 45°5´ östl. L., hängt mit dem Festlande durch einen 1233 m breiten Flachlandstreifen zusammen (s. Plan). Sie besteht aus einem …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Aden — (in der Bibel Eden, bei den Römern Athana) im glücklichen Arabien, an der Straße Babelmandeb, beherrscht die Einfahrt in das rothe Meer. Das alte Aden, eine mächtige und blühende Stadt, ist längst von den Türken zerstört; das neue Aden, das dem… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Aden — port de comm. important de la rép. du Yémen, sur le golfe d Aden (mer Rouge); 300 000 hab. Raff. de pétrole. Colonie britannique de 1839 à 1962, la rég. d Aden fut membre de la Fédération de l Arabie du Sud (1963) puis de la Rép. dém. et pop. du… …   Encyclopédie Universelle

  • Aden- — or Adeno Adeno [Gr. ?, ?, gland.] Combining forms of the Greek word for gland; used in words relating to the structure, diseases, etc., of the glands. [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Aden — • It comprises all Arabia, and is known as the Vicariate Apostolic of Arabia and Aden Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia